Vendredi 10

Je me lève et vérifie une dernière fois la carte SD de l’appareil photo. Ce coup-ci ça fonctionne ! Donc : ajout à l’article précédent :

Mercredi 08, Ôsaka. Le train est long et la ville est sous la pluie.

P1400285panoP1400290pano

Jeudi 09, Nagoya. Je ne suis plus malade ou quoique ce soit. Il fait beau.

P1400303P1400305

La célèbre tour TV de Nagoya

La célèbre tour TV de Nagoya

La fameuse grande roue du Sunshine Sakae

La fameuse grande roue du Sunshine Sakae

Retour au récit de vendredi : programme du jour aller manger un nabe avec une copine et puis concert au Nakano Sun Plaza.

Il fait super beau. On oublie ces deux jours de pluie (même s’il faisait beau à Nagoya, le temps était maussade à Tôkyô – et au retour le jeudi soir, j’ai eu de la neige !).

P1400313Le nabe est un plat copieux parfait pour l’hiver. On prend une formule à volonté, il est donc question d’en avoir pour son argent.

Tout est trempé dans la soupe, mixé, rempli de bière et ça s'avale à la paille

Tout est mis dans la soupe au centre, mixé, rempli de bière et ça s’avale à la paille

Après manger, on roule jusqu’à une chaise pour pleurer, tout en discutant de la vie.

Le Nakano Sun Plaza

Le Nakano Sun Plaza

J’arrive parfaitement à l’heure pour l’entrée du live à Nakano (zone ouest de Tôkyô). Je connais le lieu pour y avoir vu un concert du Hello! Project en 2010 avec Neo et Albatruc. La salle est grande et luxueuse. Il y a trois ans et demie, la salle était bien sûr remplie jusqu’au balcon.

Le concert de ce soir est différent. Sur la présentation sur internet, je m’attendait à une soirée plutôt axé fashion, même s’ils annonçaient des lives d’idols. Les organisateurs comptent parmis eux Asobisystem, connu pour gérer Kary Pamyu Pamyu déjà venue en France et vue sur Canal+ ainsi que le groupe de jeunes danseuses Tempura Kids.

Ce qui m’amène ici : des artistes que je suis depuis quelques années sur Youtube et sur leur blog. L’une d’entre elle, la plus connue, faisait partie du groupe Danceroid lors de sa création, Aikawa Kozue.

Malgré le nom Asobisystem et malgré l’endroit prestigieux, il n’y a aucun affichage ni file d’attente à l’entrée. Un peu dubitatif je rentre et je trouve le hall vide. Juste un staff en costume qui m’accueille et me rassure en me dirigeant vers l’accès à la salle.

C’est la première fois que je la vois aussi vide. Je suis parmi les premiers. C’est ouvert depuis 10 minutes et il reste donc 50 minutes avant le lancement de la soirée. Mais on doit être dix. Quinze en comptant le staff.

IMG_20140110_171307À partir de là, j’abrège.

Au final, la plupart du public est arrivé juste à temps. Vu le look de certains, je pense que beaucoup ont reçu des invitations servant à remplir la salle. On devait être une centaine au maximum. La plupart sont resté assis durant toute la soirée. Il y avait heureusement une moitié du public qui était des fans venu spécialement pour leurs artistes. Plusieurs d’entre nous avons quitté nos places pour nous rapprocher et former un groupe de fans. Une bonne ambiance comme j’ai l’habitude de voir. Mais je restait sur le cul en voyant le reste de la salle collé à leur siège.

J’ai pu aller discuter avec quelques fans à la fin du concert. Rassemblé devant les tables de vente de goods. J’ai donc pu aller dire quelques mots à celles pour qui je suis venu. J’ai ensuite suivit un petit groupe de fan pour aller au restau. J’ai mangé pour la semaine ce jour là.

C'est un peu différent, on rempli le plat de bière, puis on hache au couteau, puis on mange à la paille

Là c’est un peu différent, on rempli le plat de bière, puis on hache au couteau, puis on mange à la paille

Et pour égayer un peu ce nouveau post, je rajoute une vidéo des Tempura Kids. Ce n’était pas pour elles que j’était venu au concert, mais j’étais bien content de voir leur prestation en vrai.

Des danseuses qui m’impressionne alors qu’elles ont l’âge d’être au collège. Au premier coup d’œil on reconnait le style de l’agence Asobisystem : un gros impact visuel, pop et coloré, des chorégraphies rigoureuses et des danseuses sur-expressives et grimaçante.

Toutes ont fait partie des back-danseuses de Kyary Pamyu Pamyu. Pendant son concert à Japan Expo, beaucoup de personnes du public français ont porté plus d’attention à ces back-danseuses qui ne laissent pas indifférent.

Publicités
Cet article a été publié dans global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s