Nikko

2007 était mon année touristique au japon. Pas étonnant que mes rush vidéo débordent de temples. Mais parmi ces temples, l’un d’entre eux sort légèrement du lot. Nikko est plus qu’un temple, c’est une ville situé au coeur du parc national de nikko et de sa fôret de cryptomerias, de cèdres et de pins. Quand je parle de Nikko aux personnes ayant déjà été au japon, on me demande généralement : « il pleuvait quand tu y es allé ? » Et bien oui il pleuvait. Et, loin de nous gêner (vive les parapluies a 100 yens), cette pluie donne un cachet encore plus particulier à cette visite, une ambiance toute singulière, tout droit sortie d’un film de Kitano ou de battle royal.

Contrairement aux autres visites de cette année, la fréquentation du lieu était majoritairement japonaise. Le choc entre la vue magnifique du cadre et les voix très agaçantes des touristes étrangers n’eût pas lieu. Merci pour nous.
Seule petite déception : les guides, brochures et autres site touristiques mettent en avant un pont, que l’on croirait suspendu à la végétation environnante. La réalité en est tout autre car ce pont en sortie de la ville, n’a qu’une route comme compagnie d’infortune.
J’aimerais y retourner à l’occasion.


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s